vendredi 13 novembre 2009

Panoramique avec Gimp GAP

Voilà un exemple de panoramique réalisé avec Gimp GAP pour une petite animation avec un drôle de 6 ans.

L'image aurorayellowknife_takasaka_big.jpeg vient du site de la nasa: http://antwrp.gsfc.nasa.gov/apod/astropix.html

Le tuto qui m'a permis de comprendre mieux GAP: http://furyjin.free.fr/tutos/gimp.php

Premièrement je change la taille de l'image aurorayellowknife_takasaka_big.jpeg (Image/Echelle et taille de l'image) en 1871x576 pixels pour avoir la hauteur au format vidéo PAL:
Ensuite j'enregistre dans un nouveau dossier une nouvelle image avec PAL - 720x576 comme modèle que je nomme aurora_001.xcf (_001 pour que gimp puisse le reconnaître comme une suite d'images à animer et les numérote jusquà 175)

Puis je duplique (Vidéo/Duplication d'image) les images 174 fois pour avoir 7 secondes d'animation (7x25).175 images vierges sont maintenant dans mon dossier.

Je travaille sur l'image vierge aurora_001 tout en laissant l'image source aurorayellowknife_takasaka_big.jpeg ouverte.

Ensuite dans Animation/Animation selon un chemin, j'utilise l'image source aurorayellowknife_takasaka_big.jpeg .
Je peux choisir Appliquer instantanément si je veux voir un aperçu de l'image.Je rajoute un point de contrôle.Puis je change les coordonnées x à -1151 (1871-720, la norme de largeur du dv PAL).Je peux ici génerer un aperçu de l'animation et choisir les options de taille de l'apperçu, du mode d'aperçu (si le fond est visible...) mais c'est sans importance ici, et utiliser le tampon vidéo).
Gimp ouvre alors deux fenêtres, l'une avec une nouvelle image et tous les calques de la nouvelle animation et l'autre comme lecteur.
Je ferme ces deux fenêtres sans enregistrer la nouvelle image.

Je peux maintenant valider l'animation, mes 175 images ont été modifiées et sont prêtes à être soit enregistrées en vidéo avec le filtres Vidéo/Master Videoencoder... soit être importer dans un logiciel de montage. video

Communauté francophone de Gimp : http://www.gimpfr.org
Site officiel : http://www.gimp.org
Gimp sur Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/GIMP
Gimp Gap sur Gimpfr : http://www.gimpfr.org/document/document_8/

jeudi 12 novembre 2009

Gimp traduction des filtres.

Pour utiliser le filtre de Gimp "Filtrer sur tous les calques", il est pratique de savoir le nom des scripts.

Ils sont aussi accessibles par l'aide (F1), le nom anglais est affiché dans la barre d'adresse du navigateur.

Filtres de flous

Flou: plug-in-blur
Flou gaussien: plug-in-gauss
Flou gaussien sélectif: plug-in-sel-gauss
Flou cinétique: plug-in-mblur
Pixéliser: plug-in-pixelize
Flou mosaïque: script-fu-tile-blur

Filtres d'amélioration

Deinterlace: plug-in-deinterlace
Anti-parasites: plug-in-despeckle
Filtre NL: plug-in-nlfilt
Suppression des yeux rouges: plug-in-red-eye-removal
Anti-traînées: plug-in-destripe
Renforcer la netteté: plug-in-unsharp-mask
Augmenter les contrastes: plug-in-sharpen

Filtres de distorsion

Change une colonne ou colonne sur deux: plug-in-blinds
Courber: plug-in-curve-bend
Relief: plug-in-emboss
Gravure: plug-in-engrave
Change un rang ou colonne sur deux: script-fu-erase-rows
Déformation interactive: plug-in-iwarp
Distorsion de lentille: plug-in-lens-distortion
Mosaïque: plug-in-mosaic
Trame d'imprimerie: plug-in-newsprint
Coin de page: plug-in-pagecurl
Coordonnées polaires: plug-in-polar-coords
Onduler: plug-in-ripple
Déplacer: plug-in-shift
Propagation de Valeur: plug-in-vpropagate
Vidéo: plug-in-video
Vagues: plug-in-waves
Tourner et aspirer: plug-in-whirl-pinch
Vent: plug-in-wind

Filtres d'Ombres et lumières

Éblouissement graduel: plug-in-gflare
Effet d'éblouissement: plug-in-flarefx
Effets d'éclairage: plug-in-lighting
Étinceler: plug-in-sparkle
Supernova: plug-in-nova
Ombre portée: script-fu-drop-shadow
Perspective: cript-fu-perspective-shadow
Effet Xach: script-fu-xach-effect
Lentille optique: plug-in-applylens
Carreaux de verre: plug-in-glasstile

Filtres de bruit

Jeter: plug-in-randomize-hurl
Brouillage RVB: plug-in-rgb-noise
Piquer: plug-in-randomize-pick
Dispersion TSV: plug-in-hsv-noise
Mélanger: plug-in-randomize-slur
Éparpiller: plug-in-spread

Filtres de détection de bord

Différence gaussienne: plug-in-dog
Contours: plug-in-edge
Laplace: plug-in-laplace
Néon: plug-in-neon
Sobel: plug-in-sobel

Filtres génériques

Matrice de convolution: plug-in-convmatrix
Dilater: plug-in-dilate
Erode: plug-in-erode

Filtres Combiner

Superposition selon profondeur plug-in-depth-merge
Film plug-in-film

Filtres Artistiques

Dessin au crayon: plug-in-cartoon
Photocopie: plug-in-photocopy
GIMPressionniste: plug-in-gimpressionist
GIMPressionniste - Éditeur de carte d'orientation: gimpressionist-orient-map-editor
GIMPressionniste - Éditeur de carte de taille: gimpressionist-size-map-editor
Cubisme: plug-in-cubism
Effet de toile: plug-in-apply-canvas
Prédateur: script-fu-predator
Van Gogh (LIC): plug-in-lic
Lueur douce: plug-in-softglow
Peinture à l'huile: plug-in-oilify

Décoration

Ajouter un biseau: script-fu-add-bevel
Ajouter une bordure: script-fu-addborder
Taches de café: script-fu-coffee-stain
Bordure inégale: script-fu-fuzzy-border
Vieille photo: script-fu-old-photo
Coins arrondis: script-fu-round-corners
Pellicule photo: script-fu-slide
Patron de gravure: script-fu-carve-it

Filtres Carte

Repoussage d'après une carte: plug-in-bump-map
Déplacement d'après une carte: plug-in-displace
Fractaliser: plug-in-fractal-trace
Illusion: plug-in-illusion
Rendre raccordable: plug-in-make-seamless
Plaquer sur un objet: plug-in-map-object
Morceaux de papier: plug-in-papertile
Petits raccords: plug-in-small-tiles
Raccorder: plug-in-tile
Décaler: plug-in-warp

Filtres de rendu

Plasma: plug-in-plasma
Brouillage uni: plug-in-solid-noise
Flammes: plug-in-flame
Fractaliser: plug-in-ifsfractal
Motifs de diffraction: plug-in-diffraction
Explorateur CML: plug-in-cml-explorer
Grille: plug-in-grid
Labyrinthe: plug-in-maze
Puzzle: plug-in-jigsaw
QBiste: plug-in-qbist
Damier: plug-in-checkerboard
Sinus: plug-in-sinus
Explorateur de fractales: plug-in-fractalexplorer
Figures géométriques (Gfig): plug-in-gfig
Sphere Designer: plug-in-spheredesigner

Filtres Web

Carte cliquable: plug-in-imagemap
Aplatir à moitié: plug-in-semiflatten
Tranche: python-fu-slice

Filtres Animation

Optimiser ?
Jouer l'animation: plug-in-playback

Alpha vers logo

Contour 3D: script-fu-3d-outline-logo-alpha
Lueur extérieure: script-fu-alien-glow-logo-alpha
Alien Neon: script-fu-alien-neon-logo-alpha
Basique 1: script-fu-basic1-logo-alpha
Basique II: script-fu-basic2-logo-alpha
Sur dégradé: script-fu-blended-logo-alpha
Bovination: script-fu-bovinated-logo-alpha
Craie: script-fu-chalk-logo-alpha
Gravure au burin: script-fu-chip-away-logo-alpha
Chrome: script-fu-chrome-logo-alpha
BD: script-fu-comic-logo-alpha
Métal froid: script-fu-cool-metal-logo-alpha
Givré: script-fu-frosty-logo-alpha
Luisant: script-fu-glossy-logo-alpha
Chaud rougeoyant: script-fu-glowing-logo-alpha
Biseau graduel: script-fu-glowing-logo-alpha
Néon: script-fu-glowing-logo-alpha
trace de particule: script-fu-glowing-logo-alpha
Explosion d'étoile: script-fu-gradient-bevel-logo-alpha
Paysage étoilé: script-fu-neon-logo-alpha
Texturé: script-fu-t-o-p-logo-alpha

samedi 14 mars 2009

manuel pencil

traduction en cours du manuel pencil:

ATTENTION, ceci est un premier essai (pour moi) de traduction du manuel Pencil 0.4.3b réalisé par Pascal Naidon et Patrick Corrieri.

site: http://www.pencil-animation.org/

Fenêtre principale

Le projet de Pencil est organisé en pistes de calque (layers). Il y a actuellement quatre types de pistes : image bitmap, image vectorielle, son et caméra (vue). La fenêtre ligne de temps (Time Line) en bas de l'écran montre les pistes existantes. Par défaut, un nouveau document contient une piste bitmap et une piste vectoriel le en dessous, mais vous pouvez ajouter et supprimer des calques comme vous souhaitez (utilisant les boutons + et - à côté de Layers, ou dans le menu Layer).

Chaque piste a une voie qui permet de la changer en fonction du temps. Ceci est fait par des clefs (keys) d'insertion (les petits rectangles gris) correspondantes à certaines images dans la piste. Chaque clef contient des informations sur ce que la pistee devrait montrer ou produire pour l'image où la clef est localisée. Pour ajouter ou défaire les clefs d'une seule image dans une des pistes, utiliser les boutons + ou - à côté de « keys »(raccourci : « entrée » pour créer une nouvelle image). Pour les pistes d'images (image ie? bitmap et vectoriel), chaque clef correspond à une image différente. L'ensemble de ces images crée une animation.
L'image courante est indiquée par la barre rouge et peut être changée en déplaçant la barre rouge dans votre animation (ou en utilisant les flèches gauches et droites du clavier). Pour jouer l'animation, employez les commandes dans la ligne de temps. Notez que vous pouvez faire une lecture en boucle de l'animation, et définir le nombre d'images par seconde.


Pistes, (Layers )

Pour sélectionner une piste que vous voulez éditer, cliquer dessus dans la liste des pistes (ou utiliser les flèches haut et bas du clavier). Vous pouvez changer l'ordre des pistees en les glissant (clic gauche glisser déposer). L'ordre affecte la manière dont les calques d'images seront vues dans l'animation ; elle n'affecte pas les pistes son et caméra. Les propriétés des pistes, telles que leur nom, pouvent être changées par double-click sur le nom.
Les couches peut être activées ou désactivées en cliquant sur le cercle à gauche de leur icône. Une couche désactivé (le cercle est blanc) est invisible dans la fenêtre de prévisualisation.



Si la piste actuellement choisie est une piste d'image, elle est visible dans la fenêtre de prévisualisation en pleine opacité. Par défaut, les autres pistes d'images sont semi-transparentes, pour une meilleure concentration sur la piste à laquelle vous travaillez (le cercle est gris). Cependant, si vous souhaitez voir toutes les pistes d'image à la pleine opacité (car elles apparaîtront dans le rendu final), activez toutes les pistes en cliquant sur le cercle pour les activées. Si au contraire, vous voulez vous concentrer sur la piste choisie et cacher toutes les autres, pressez encore les cercles pour les désactiver, le cercle étant alors blanc.

Outils (ici, je n'ai pas très bien compris, je laisse comme ça)


La première chose que vous pourriez vouloir faire avec le crayon dessine. En fait, abstraction faite des voies et des commandes d'animation dans la la ligne de temps (qui peut être cachée en glissant le séparateur vertical dans la ligne de temps), on peut utiliser le crayon comme programme de schéma de schéma. Utilisant les outils de dessin standard (le crayon, la pinceau, le seau de remplissage…), vous pouvez dessiner sur un calque dans une image, elle-même située dans une piste d'images. Par défaut, la première couche choisie dans un nouveau document est une piste d'images bitmap. Notez que vous pouvez dessiner n'importe où à l'intérieur de la fenêtre principale : c'est un calque sans bord (illimité).

Outils bitmap

La fenêtre d'outils se comporte plus ou moins comme on pourrait le prévoir. La taille, la couleur, etc., de chaque outil peuvent être spécifiés dans la palette d'options. Si un stylet avec compression est employé (ce qui est recommandé !), la pression est utilisée comme moyen d'affecter la largeur et/ou l'opacité de l'outil choisi. Si vous n'avez pas de stylet (mais seulement une souris), il pourrait être plus facile de dessiner avec l'outil polyline que les outils crayon ou pinceau. Cliquez simplement avec le bouton gauche de la souris sur les différents points du calque et glissez vers un autre point sans relâcher le bouton, et une courbe lisse allant par ces points est créée. Quand vous avez fini, double-cliquez sur le dernier point (ou le retour de presse ? Aucun autre bouton ne marche chez moi, j'ai l'impression). Si vous voulez juste tracer une ligne droite, cliquez sur le calque pour définir le point de départ et double-cliquez pour définir le dernier point.

Outils vectoriels

Quand la pistes d'image vectorielles est sélectionnée, vous pouvez utiliser les mêmes outils pour dessiner sur cette couche. La différence principale est que tous vos schémas et courses sont convertis en formes géométriques. En conséquence, vous pouvez zoomer ou agrandir votre dessin sans obtenir n'importe quel effet de « Pixel » (crénelage). Quand vous changez une couleur dans la palette de couleurs, la couleur est automatiquement changée dans l'image vectorielle. Les points de courbes vectorielles peuvent être ajustés utilisant le doigt (tool).
C'est l'idéal pour les images vectorielles, les schémas « définis » de finition (typiquement un caractère dans une animation), alors que vous pourriez préférer des images bitmap pour les ébauches rapides ou images plus complexes/plus brouillées (typiquement un fond dans une animation).

Note 1 - l'outil de crayon est prévu pour les courbes qui ne seront pas montrées dans l'animation finale. Par conséquent, ces courbes invisibles sont seulement montrées en tant que courbes à tiret, que vous pouvez cacher ou montrer en utilisant le bouton. Pour dessiner les courbes évidentes, utilisez l'outil de pinceau ou de polyline.

Note 2 - pour des images vectorielle, l'outil de remplissage (utilisé pour remplir une découpe) n'est pas 100% fiable, parce que cette opération est non insignifiante pour des formes de vecteur. Ainsi, vous pourriez devoir cliquer plusieurs fois à différents endroits avant de remplir complètement la zone désirée. Si cela ne fonctionne pas, vérifiez que la découpe est fermée (zoomez dedans et/ou utilisez le bouton d'affichage d'ensemble - ou pressez la touche F1 de votre clavier). Si vous trouvez un espace, fermez le avec le stylo, le crayon ou le polyline. Si cela ne fonctionne toujours pas, refaites quelques jonctions pour s'assurer que toutes les courbes sont reliées.

Zoom et rotation

En utilisant l'outil manuel, vous pouvez déplacer le calque dans toutes les directions. Vous pouvez également zoomer dedans et dehors en tenant la touche de commande ?(command key) (Apple sur le Mac) et en glissant la main . Alternativement, vous pouvez glisser avec le bouton droit de votre souris. Vous pouvez également tourner le calque en tenant la touche ALT, Mais vous vous rendrez compte que certains outils tels que l'outil de remplissage ne fonctionnent pas encore quand l'image est tournée. Pour retourner à la vue originale, il suffit de  double-cliquer avec l'outil déplacement (icône de la main) sur le dessin ou double-cliquer sur le bouton d'outil déplacement.

Animation

Maintenant nous voulons faire une animation. Comme mentionné ci-dessus, il va faloir créer plusieurs images principales dans une piste d'images.

Pelure d'oignon (Onion Skin)

La manière traditionnelle de dessiner une animation est d'employer l'image précédente (ou prochaine) pour guider le dessin de l'image courante, en montrant les images précédentes (ou prochaines) en semi-transparence. Ceci s'appelle la pelure d'oignon. Vous pouvez utiliser les boutons de pelure d'oignon pour activer ou mettre les pelures d'oignon précédentes et prochaines.

Ajustement des clefs

Pour essayer et améliorer votre animation, vous pouvez changer l'endroit des clefs. Cliquez pour choisir une clef et pour la glisser où vous voulez. Pour choisir plusieurs clefs, utilisez la touche "MAJUSCULES". Souvent vous voudrez prolonger le temps entre deux clefs, qui implique déplacer toutes les clefs suivantes. Pour faire cela, tenez la touche ALT et cliquez sur la deuxième clef ; ceci choisira automatiquement toutes les clefs suivantes.

Importation d'images

Si vous êtes plus à l'aise avec des croquis sur du vrai papier, vous pourrez vouloir importer des dessins existants au crayon. Vous pouvez importer une image bitmap dans une armature particulière dans une couche d'images bitmap en employant la commande d'importation d'image (Edit --> Import image ou ctrl+i)… dans le menu. Alternativement, vous pouvez glisser-déposer des images bitmap d'une fenêtre externe sur le calque. Une clef est créée pour chaque image importée. C'est particulièrement utile quand vous avez beaucoup d'images.
Le défaut, c'est que le coin gauche supérieur de chaque image est placé au centre de la vue. Si vous voulez importer vos images à un endroit particulier, utilisez l'outil choisi et glissez un rectangle sur le calque. Les images seront importées dans le rectangle. Si les images sont plus grandes que le rectangle, elles seront recadrées /retaillée.

Note que vous pouvez également coller des images du presse-papiers, ie d'autres applications en copier/coller.

Caméras

La couche de caméra vous laisse définir une vue particulière, avec un certain allongement, dans votre calque illimitée. En plus, vous pouvez définir une vue pour chaque clef de la piste caméra, et la vue est linéairement interpolée entre les clefs. Pour créer simplement une piste caméra, déplacez le repère rouge à l'image désirée et utiliser l'outil manuel pour ajuster la vue à l'intérieur de l'image de visionnement d'appareil-photo. Par double-clic sur le nom de caméra, vous pouvez modifier son nom et la taille de la prise de vue.



Son

Pencil a un support de son élémentaire. Pour ajouter un son, créez une  nouvelle couche. Choisissez alors le son d'importation (Edit --> Import sound…) dans le menu et choisissez un dossier de son (seul le format WAV est  reconnu sur Windows ; la version de Mac peut importer n'importe quel format qui peut être lu par QuickTime). Ceci créera une clef triangulaire dans la piste son. La clef indique où le son commencera à jouer. Vous pouvez déplacer cette clef comme n'importe quelle autre clef. Une piste son est muette quand elle est mise hors tension. La piste son peut être activée et désactivée pour l'animation entière en appuyant sur le bouton dans  les commandes de chronologie.


Notez que le son ne jouera pas si sa clef entrante est l'extrémité de la ligne de temps, simplement parce que Pencil cesse l'animation quand il atteint la dernière clef du document. Vous pouvez devoir ajouter une clef dans une certaine couche pour pouvoir entendre le son.

Exemple

Animation vectorielle

Ici, c'est un exemple typique pour dessiner une armature. Nous commençons dans une couche bitmap et utilisons l'outil de crayon pour esquisser un visage :



Une fois que l'ébauche est fini, nous allons sur une piste vectorielle et utilisons l'outil pinceau « pour encrer » le croquis, lignes propres d'aspiration d'ie sur l'ébauche. Afin de dessiner avec précision, vous pourriez devoir zoomer dans l'image. Pour faire cela, choisir l'outil déplacement

et cliquez (bouton droit) sur l'image (ou cliquez sur l'Apple-clef sur le Mac) et faites glisser la souris. Vous fairez un zoom dynamique dans le centre de l'image. Si vous avez des difficulté avec l'outil stylo (particulièrement avec une souris au lieu d'un stylet), vous pouvez également utiliser l'outil de polyline .



La prochaine étape est de mettre quelques couleurs. Choisissez l'outil de remplissage (Remplir ou Pot de peinture) et choisissez une couleur dans la palette (cliquez sur le carré noir pour montrer la palette de couleur). La palette vient avec des couleurs prédéfinies d'un nombre limité. Vous pouvez les changer à tout moment et ajouter autant de couleurs que vous voulez. Une fois que vous avez sélectionné une couleur, cliquez à l'intérieur d'une région que vous voulez remplir. Assurez-vous qu'il n'y a aucun espace dans le contour de votre espace à remplir et que les contours sont sur la même image et  la même piste. Parfois, le programme ne remplit pas la région. Dans ce cas-ci cliquez sur à un autre endroit ou zoomez dans la région à remplir et recommencez.

Si vous aimez, vous pouvez ajouter des ombres à votre image. Pour faire cela, utilisez l'outil crayon. Utilisé avec les couches vectorielles, cet outil crée le chemin à tiret qui n'apparaissent pas dans la version définitive de votre animation. Ces chemins définiront la frontière des ombres. Alors vous pouvez remplir ces régions de couleurs plus foncées.






















Pour cacher ou montrer ces chemins, appuyez sur le bouton .


En conclusion, cliquez sur le cercle à côté de la piste d'image vectorielle pour cacher l'ombre originale.

Pour créer une animation, vous devez esquisser plusieurs dessins et vérifier que votre animation fonctionne bien. Alors vous pouvez encrer vos images en utilisant le calque du dessus comme décrit plus haut.

Animation bitmap

Si vous le souhaitez, vous pouvez employer seulement des pistes d'images bitmap. Dans ce cas, veillez-vous à avoir une couche d'images bitmap au-dessous de la couche d'image bitmap que vous encrez : de cette façon, en cliquant avec l'outil de remplissage, les couleurs n'encrerons pas la couche courante, mais la couche au-dessous d'elle, ce qui préservera votre croquis original.

Sauver et exporter votre animation

Vous pouvez sauver votre travail dans un format spécifique XML, avec un dossier contenant les données bitmap. C'est le format actuellement employé par Pencil pour sauver un document. Vous pouvez également exporter votre animation en séquence d'images png, en Flash ou QuickTime (Mac OS X seulement). Notez que la vue courante est employée pour l'exportation, ie? la vue fonctionnante ou la vue caméra si une couche caméra est choisie. Il pourrait être possible d'exporter vers d'autres formats vectoriels tels que le de SVG à l'avenir.



Manuel original � 2006-2008 - Pascal Naidon et Patrick Corrieri
Traduction bellamy 23-01-2008
site: http://www.pencil-animation.org/